Groupe de travail «Partenariats nationaux pour l’entraide autogérée»

Ensemble pour l'entraide autogérée
Le groupe de travail "Partenariats nationaux pour l'entraide autogérée" invite les professionnel-le-s des organisations en rapport avec l'entraide, les professionnel-le-s du système socio-sanitaire, les membres des groupes d'entraide et toute personne intéréressée à l'entraide autogérée au premier Congrès national sur l'Entraide qui a lieu le 12 novembre 2015. Le congrès placé sous la devise «Exploiter les synergies, encourager les compétences et renforcer l’action» offre des exposés et des ateliers, une plateforme pour s'échanger et dialoguer ainsi qu'un lieu pour clarifier ensemble les besoins!

Sur initiative d’Info-Entraide Suisse, un groupe de travail «Partenariats nationaux pour l’entraide autogérée» a été créé au printemps 2013 et s’engage en faveur de l’entraide autogérée. Il est composé de représentants d’Info-Entraide Suisse et d’organisations en rapport avec l’entraide.

La vision du groupe de travail est de faire reconnaître l’entraide autogérée (groupes, échanges, forums Internet etc.) par le monde politique et la société comme un pilier important du système social et de santé. En outre, l’entraide autogérée est perçue comme une méthode complémentaire et solidaire, améliorant l’efficacité de l’offre professionnelle de prise en charge et de la prévention en ambulatoire et en stationnaire dans le domaine de la santé et dans celui du social.

Afin d’identifier les conceptions, les mesures, les besoins et les tendances relatifs à l’entraide autogérée au sein des diverses institutions en rapport avec l’entraide, une enquête en ligne a été lancée en 2013 en Suisse alémanique et en Suisse romande ainsi qu'en 2015 au Tessin. Les membres du groupe de travail «Partenariats nationaux pour l’entraide autogérée» ont ensuite identifié à partir des résultats et des discussions menées au sein des Tables rondes en 2012/2014/2015 les domaines de promotion de l’entraide suivants :

1. Mettre au point une définition commune de l’entraide et adopter une position conjointe
2. Travailler en réseau, échanger, exploiter les synergies
3. Faire de l’entraide autogérée une priorité à l’ordre du jour du Conseil fédéral lors de la mise en œuvre de «Santé2020»
4. Rendre les offres d’entraide autogérée accessibles sur Internet et créer des liens entre elles