Promotion de l’entraide autogérée auprès de la population migrante

Les résultats de l’étude actuelle sur l’entraide autogérée démontrent que certains groupes de personnes profitent moins des offres d’entraide que d’autres. Ceci concerne notamment les jeunes, les hommes, les personnes ayant un parcours migratoire et les personnes ayant un faible niveau de formation. Par conséquent, il est recommandé de développer des stratégies et des efforts pour permettre une plus large participation de ces personnes. Un des axes de travail serait de cibler la promotion de l’entraide en direction de ces groupes cibles. Les Centres Info-Entraide pourraient axer leur effort autour de la promotion de certaines thématiques et groupes existants susceptibles de concerner ces groupes cibles et plus particulièrement auprès des migrants-es.

Pour connaître la situation de la population migrante, on se repose à la fois sur l’étude existant sur l’entraide autogérée et d’autres études autour du thème de la migration. En plus, les Centres Info-Entraide ont mené des sondages auprès de 21 professionnels du secteur socio-sanitaire, travaillant avec des populations migrantes et l’étude sur l’entraide autogérée. Sur la base de cette analyse, on a écrit un concept national. La réalisation des mesures est dans un premier temps fixé sur le mois d’août 2019. Il y suivra une évaluation avant la décision sur la poursuite de ces mesures.

Mesure 1 : Préparation de matériel d’information plurilingue pour les personnes concernées et leurs proches
Objectif de la mesure : La barrière de la langue constitue un obstacle majeur à la compréhension et la diffusion d’informations pertinentes pour les immigrés de langue étrangère. Un matériel d’information traduit en plusieurs langues permettra de lever ce frein. Le matériel d’information peut être utilisé de multiples manières (voir mesure 4).
Le matériel d’informations plurilingue peut être commandé à partir de mi-mars 2018 auprès d’Info-Entraide Suisse.

Mesure 2 : Sensibilisation des acteurs du monde socio-sanitaire en lien avec des populations immigrés
Objectif de la mesure : Les acteurs des milieux socio-sanitaires sont encore trop peu et /ou mal informés des offres des Centres Info-Entraide régionaux. Plus largement, l’entraide autogérée n’est pas un thème suffisamment évoqué et bien compris par les différents acteurs du secteur. Avec une campagne nationale de sensibilisation, ce déficit devrait être éliminé.

Mesure 3 : Sensibilisation dans le cercle des migrants grâce au renforcement du réseautage régional
Objectif de la mesure : Le développement d’un réseautage régional, en particulier auprès des associations culturelles et des communautés religieuses, devrait permettre une meilleure compréhension du concept de l’entraide auprès des populations migrantes.

Mesure 4 : Mesures en marge du projet
- Dans le cadre du projet « Institutions de santé favorables à l’entraide », on s’adresse explicitement à la population d’immigrés (notamment à l’aide des dépliants plurilingues).
- Le projet « Journée de l’entraide » renforce l’information au sujet de l’entraide.
- Lors du 2ème Congrès national sur l’entraide en 2018, des acteurs de la gestion socio-sanitaire en relation avec la population seront explicitement invités.


Contact:
Info-Entraide Suisse
Laufenstrasse 12, 4053 Bâle
061 333 86 01
s.notexisting@nodomain.comwyss@selbsthilfeschweiz.notexisting@nodomain.comch
Chargée de projet: Sarah Wyss

Centres Info-Entraide participants au projet
SelbsthilfeZentrum Region Winterthur
Holderplatz 4
8400 Winterthur
052 213 80 60
Personne de contact: Claudine Frey

Selbsthilfe Thurgau
Freiestrasse 10
8570 Weinfelden
071 620 10 00
Personne de contact: Ingeborg Baumgartner

Info-Entraide BE - Centre de consultation Bienne
Rue de la Gare 30
2502 Bienne
032 323 05 55
Personne de contact : Corinne Affolter (ad interim)

Info-Entraide Jura
a/s Caritas Jura
Passage des Ponts 2
2800 Delémont
032 423 55 40
Personne de contact: Hasnia Belgacem