02.09.2022

Communiqué de presse: L'entraide vidéo passe l'épreuve du feu

Bâle, le 30 août 2022 - Malgré les restrictions que nous avons connu pendant la pandémie de Coronavirus, l'entraide autogérée a continué de rassembler les gens. Les groupes d'entraide ont continué d’être un soutien essentiel en période d'incertitude. Rester en contact avec d'autres personnes en vidéo aide de nombreuses personnes concernées à supporter l'isolement social, à prévenir la solitude et à faire l'expérience de la solidarité, également dans le domaine des « maladies rares ». C'est pourquoi il reste important pour Info-Entraide Suisse de continuer à rendre disponibles et accessibles des structures de soutien à l'entraide comme les groupes d'entraide vidéo et de les développer.


Depuis 2014, le nombre de groupes d'entraide sur des thèmes sociaux, somatiques et psychiques a augmenté de 14%. Le nombre de consultations dans les centres régionaux Info-Entraide a augmenté de 51% au cours des deux dernières années. Rien qu'en 2020, 133 nouveaux groupes d'entraide ont vu le jour en Suisse. La pandémie de Coronavirus a posé de grands défis à l'entraide autogérée et à sa promotion. Il a fallu trouver des possibilités de rencontre alternatives jusqu'à ce que les 2'800 groupes d'entraide dans toute la Suisse et leurs 43'000 membres puissent à nouveau se rencontrer, du moins en partie physiquement. Pendant la pandémie de Coronavirus, de nombreux groupes d'entraide se sont tournés vers des possibilités d'échange en ligne comme des rencontres en visio-conférence. Quelque soit le format, les membres se soutiennent mutuellement pour gérer leur quotidien et faire face aux traitements médicaux souvent exigeants par exemple. La mise en place de groupes d'entraide en vidéo, en collaboration avec le centre Info-Entraide de Zürich, a été une première étape importante dans le développement de l'entraide autogérée en ligne par Info-Entraide Suisse.

L'entraide vidéo fait bouger les choses

Les groupes d'entraide ont parfois une image un peu poussiéreuse - à tort : la pandémie de Coronavirus a conduit à un développement flexible des offres d'entraide en ligne en Suisse, notamment dans le domaine des groupes vidéo. Ce nouveau format d'entraide complète idéalement les rencontres en présentiel. Il existe de nombreuses raisons à cela. Parmi les plus souvent citées, il y a le fait que les personnes à mobilité réduite ou celles qui sont isolées géographiquement peuvent plus facilement y participer. C’est le cas souvent des personnes atteintes de "maladies rares" qui sont réparties dans toute la Suisse et ne peuvent que difficilement échanger sur place avec les quelques autres personnes concernées par le même sujet.

Opportunités et défis de l'entraide vidéo

La digitalisation de l’entraide a pris un essor considérable en Suisse suite à la pandémie. Tous comme dans les groupes en présentiels, les groupes d'entraide vidéo permettent à leurs membres de s'expriment sur leurs peurs, leurs inquiétudes, mais également d’échanger des astuces au quotidien. Néanmoins, les réunions de groupe, qui ont dû être supprimées en raison des mesures sanitaires, ont manqué à leurs membres. Souvent, le transfert en vidéo s’est bien passé, mais pas toujours de manière durable et satisfaisante pour tous les groupes. Les rencontres vidéo ne peuvent remplacer que partiellement les échanges personnels en chair et en os. Et pourtant, les groupes d'entraide vidéo sont pour beaucoup une possibilité importante de rester en contact. D’autre part, pour le public jeune, les groupes d'entraide vidéo représentent un premier accès à l'entraide autogérée à bas seuil. C'est pourquoi, en collaboration avec ses centres régionaux, Info-Entraide Suisse continuera de proposer des groupes d’entraide vidéo et de les développer. Toujours en se concentrant sur les personnes concernées et sur les évolutions sociales et sociétales en Suisse.

N'hésitez pas à nous contacter pour toute question :
Lukas Zemp, directeur d'Info-Entraide Suisse, tél. 061 333 86 01 ou l.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomzemp@selbsthilfeschweiz.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomch