02.02.22

Hôpitaux et groupes d'entraide sur un pied d'égalité

Certificat "hôpital favorable à l'entraide" pour les services psychiatriques soH à Soleure

Hôpitaux et groupes d'entraide sur un pied d'égalité

Les hôpitaux "favorables à l'entraide" remplissent six critères de qualité valables dans toute la Suisse. Ceux-ci garantissent entre autres que l'hôpital collabore régulièrement avec des membres de groupes d'entraide. Lors des formations continues internes, l'hôpital intègre par exemple les connaissances empiriques des groupes d'entraide. En outre, le personnel informe systématiquement tous les patients et leurs proches sur les offres d'entraide dans la région. En tant que chef de projet régional, le centre Info-Entraide du canton de Soleure soutient la collaboration entre les services psychiatriques de Soleure et les groupes d'entraide.

Ce n'est qu'ensemble que nous sommes forts

Le certificat "Hôpital favorable à l'entraide" est décernée par la Fondation InfoEntraide Suisse. La fondation veut ainsi montrer clairement que les groupes d'entraide sont des partenaires importants dans le système de santé. Les groupes d'entraide soulagent les personnes concernées et leurs proches et les aident à gérer leur maladie au quotidien.

C'est pourquoi les trois membres du groupe d'entraide impliqués dans le projet sont unanimes : "Nos expériences personnelles avec la force positive de l'entraide sont notre motivation pour nous engager dans ce projet".  

Melanie Martin, qui accompagne cette collaboration du côté du centre de Info-Entraide cantonal, déclare à ce sujet : "L'objectif est d'ancrer l'entraide autogérée dans les hôpitaux en tant que complément à l'hospitalisation et aux soins post-hospitaliers. Avec leur première distinction, les services psychiatriques ont ouvert la voie à d'autres coopérations".

"Pour nous, cette distinction est une reconnaissance particulière. Les Services psychiatriques considèrent l'entraide comme une pièce importante de la mosaïque dans l'ensemble du processus de guérison ou comme un complément aux soins psychiatriques professionnels. Elle peut, en plus d'autres mesures, apporter une contribution très précieuse à la prévention et à l'intégration sociale - et c'est justement ce qui nous est rappelé avec beaucoup d'insistance, notamment au vu de la situation pandémique actuelle", déclare le professeur Martin Hatzinger, directeur des Services psychiatriques soH.

Pour plus d'informations :

Services psychiatriques soH
Sabine Tschudin, responsable du service psychologique, info.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomcomcomcomcompd@spital.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomcomcomcomcomso.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomcomcomcomcomch, 032 627 14 51

Centre de contact pour l'entraide autogérée du canton de Soleure
Melanie Martin, co-secrétaire générale, info@selbsthilfesolothurn.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomcomcomcomcomch, 062 296 93 91

Entraide Suisse
Elena Konstantinidis, directrice adjointe, e.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomcomcomcomcomkonstantinidis@selbsthilfeschweiz.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.notexisting@nodomain.comcomcomcomcomcomcomch, 061 333 86 01 ou 079 781 72 01

 

Categories : |